Noël 2015 à Ganac...

publié le 5 janv. 2016 à 14:12 par Banda Bomberos de Ganac

Les messes de Noël se ressemblent beaucoup dans ce haut lieu de la Barguillère...

Cette année encore,nous éprouvons les mêmes sensations dans la petite église du village...

Une météo clémente donne une impression printanière au rassemblement...

Une fois encore l'église est bondée et nous apprêtons à offrir un accompagnement musical de qualité à une assistance conquise...

 

Les chants traditionnels de Noël sont présentés avec beaucoup de soin et avec les nuances nécessaires au plus grand recueillement possible...

Un papa trompettiste est là avec ses enfants musiciens,  Baptiste au tuba, placé sous l'amicale protection de Jeannou, et Juliette, rayonnante et impressionnante à la clarinette...

Avec Ginette et Jean François, notre pupitre, cette année,  n'a jamais été aussi bien représenté ...

Honneur aussi à notre ami Louis au trombone qui permet à Laurent de regagner avec un succès remarqué  le registre des trompettes...

Je découvre un son limpide au service de l'acoustique particulière du lieu qui augure, à mon avis, de mémorables instants musicaux...

 

Notre nouveau Président saxophoniste ressort ravi de la prestation et nous manifeste clairement sa satisfaction...

L'importance de l'événement a plané en permanence sur nos répétions...

Nous devions relever ce premier défi après de grandes turbulences et nous l'avons fait avec panache...

A l'évidence, pour le groupe au complet, ce concert aura été un beau cadeau de Noël et les applaudissements chaleureux, un précieux encouragement pour d'autres rendez-vous...

Cela méritait bien un exercice périlleux...

 

 

C'est une banda rouge attachée à son village.

Quelques bons copains, ici, maintiennent le sillage

Et protègent une histoire dont ils sont les témoins

Quand l'orage furieux s'acharne à coups de poings.

 

La tempête alors, dans sa grande démesure,

Décroche des portées les notes les plus hautes

Et casse d'un seul coup les plus belles  mesures

D'un recueil musical en quête d'un sans-faute.

 

Mais le temps efface les pénibles soupirs.

Les pauses ont orienté de grandes décisions,

De nouvelles portées et d'autres ambitions.

Non ! Cette banda rouge ne veut pas mourir !

 

Bonne année à tous...

Gégé

Comments