Ginabat : Les tapas du succès…

publié le 11 juil. 2018 à 08:29 par Banda Bomberos de Ganac

Journée mémorable que ce vendredi 6 juillet pour deux de nos jeunes musiciens, Nicolas et Maxence, bacheliers depuis quelques heures…Heureux et soulagés, ils nous font l’amitié de partager leur succès avec nous, ici, à Ginabat, pour l’animation de la soirée tapas…

Je n’oublie pas Juliette, la grande fille de Serge, elle aussi heureuse bachelière et venue avec sa petite sœur soutenir leur papa clarinettiste…

 

C’est ici, à Ginabat, petit village protégé par la  tour médiévale de Montoulieu, que notre ami Lionel a passé son enfance…

Notre batteur va donc jouer, ce soir, en terrain connu et conquis, si l’on en croit les nombreux témoignages d’amitié qu’il recevra tout au long de la soirée

 

« Vous avez dit bizarre ?...Comme c’est bizarre !... »

 

La toute jeune présidente du comité des fêtes nous souhaite la bienvenue avec les égards réservés aux grands de ce monde. Pourtant le collier bleu blanc rouge qu’elle tient dans ses mains n’arrivera jamais jusqu’ au cou de notre président…

Dommage, mais même avec un soleil radieux et encore chaud à cette heure ci, nous sommes en Ariège et pas sur une île du Pacifique…

 

Il fallait simplement un lien tricolore pour fêter la nouvelle victoire des bleus…

 

Ce brusque et bien agréable retour à la réalité ne pourra toutefois pas m’expliquer pourquoi, un peu plus tard dans la soirée, ce même collier se retrouvera au cou de Michel…Questionné sur ce mystère, les réponses ne sortiront que de son sax et il faudrait être ténor pour comprendre…Les notes cependant n’avaient rien de triste…

Bizarre !...

Après cet accueil chaleureux, nous suivons notre hôtesse jusqu’à la petite place qui sera le lieu de vie incontournable de ces 3 prochains jours de fête…

Tout s’organise sous un chapiteau d’ampoules multicolores. Face au podium, une buvette, déjà en effervescence, et, tout près, un alignement de tables sur lesquelles, dans une petite heure, seront servies de merveilleuses et copieuses tapas…

Sur le podium, derrière un écran de fumée, le sympathique DJ, aux allures de Kylian Mbappé, s’assure du bon fonctionnement de sa console électronique…C’est lui qui prendra le relais des quelques courtes pauses et évidemment de l’autre partie de la soirée…

 

Entre Jazz et banda…

 

Il est temps pour nous de rentrer dans ce décor de guinguette…

Nous le faisons avec un renfort de poids…Présenté dès notre arrivée comme un superbe sax ténor, c’est pourtant avec sa clarinette que Yves complète, ce soir, le quatuor des bois…Magnifique musicien,  Yves semble bien connu dans le groupe…

Malgré une prédilection déclarée pour le jazz, le musicien va s’accaparer le répertoire avec une facilité déconcertante et ajouter à chaque morceau une touche personnelle parfaitement remarquée que seuls les grands peuvent s’autoriser…

 

Après nos classiques, toujours extrêmement appréciés, Claude, notre monsieur loyal, ouvre la cage…

 Alain et Nicolas, nos deux trompettistes venus d’une autre planète, s’échappent les premiers avec le  « Oh when the saints » …

Très vite, Yves rejoint l’escadrille avec les Alphajets  de services pour des figures inoubliables devant un public ravi par  cet envol inattendu… Les «Copains d’abord » vont prolonger les arabesques  avec l’appui des batteurs…

Puis Claude lance les invitations et même sans timbre, le courrier arrive…Les clins d’œil sont compris de suite…Tantôt les altos, tantôt les ténors avec le patriarche, puis les clarinettes en formation, les basses amenées par « maître »Jacques,  et encore nos trompettistes, déchaînés, encore et encore, jusqu’au dernier solo de Lionel où  les électrons libres regagneront la piste pour une pause bien méritée…

L’exercice ayant largement débordé, nous finirons cette mémorable animation sur nos standards de fin, accompagnés par un public complice, avant de passer le témoin au «numéro 10 » sur des premières notes de musette, pour une belle fin de soirée…

 

Tous les 6 juillet ne tombent pas un vendredi. Il y a 44 ans c’était un samedi, à Montaut…Depuis les promesses ont tenu, signe là aussi, d’une belle réussite…

Evelyne et moi, associons dans cet heureux souvenir, Loli et Michel, témoins ce jour là de cet indéfectible engagement…

 

  

Grâce à l’envie de tous, nous avons fait de cette soirée, une sortie particulière qui rejoindra les meilleures pages de notre album…

 

A demain, pour la découverte en musique d’un petit village de montagne…

 

Gégé

Comments