Ganac'arts 2016

publié le 2 sept. 2016 à 14:44 par Banda Bomberos de Ganac
 

Ganac’arts: Notre place dans l’espace culturel du village…

                                                           

Afin de perpétuer l’œuvre de Annie Caralp, aujourd’hui dimanche 31 juillet, le village s’apprête à donner libre court à de nombreuses manifestations artistiques…

Exposants, conteurs, artisans des métiers d’autrefois, artistes et harpiste talentueuse, prendront une part active à la réussite de cette journée …

 

Certes la démarche ne fut pas spontanée, mais quand monsieur le Maire nous proposa notre participation à cet événement, je me souviens qu’il nous fallut un quart de seconde et peut-être moins pour valider notre présence…

il était important de prendre notre place dans l’espace culturel du village !

 

C’est dans l’église que nous allons proposer un éventail de notre programme, accommodant un brin de solennité à notre marque de fabrique qu’il n’était pas question de renier, étant bien entendu que, surtout en ce lieu, les voies du seigneur demeureraient toujours impénétrables…

 

Encore sous la fièvre des dernières sorties, nous nous contentons d’une courte séance de raccords …

C’est face au public que nous alignerons un effectif, certes réduit par des obligations estivales, mais extrêmement  généreux dans le répertoire éclectique proposé aujourd’hui…

 

La chapelle s’est remplie en un temps record…Au fond, la rochelle propose encore pour un court instant les toute dernières places disponibles…

 

Fort de ses pupitres habituels, le groupe va proposer un programme légèrement différent de la brochure officielle, avec un assortiment de morceaux allant du sacré jusqu’à la variété en passant par la poésie de Nadau avec l’incontournable Encantada…

 

Présentés dans ce lieu de recueillement, tous ces morceaux reçoivent un accueil particulièrement appuyé …

Sur la fin, le minuscule morceau de roseau qui m’est habituellement si complice s’est dégagé bruyamment de l’étreinte musclée de mes lèvres pour un envol contre nature…

Cette soif de liberté n’aura été remarquée que par mes proches compagnons…

Nous prolongeons cette ambiance de fête par un dernier rappel puis saluons, comme de vrais artistes, ce public fidèle qui nous est si cher…

 

Un dernier coup d’œil pour s’assurer que tout a retrouvé sa place dans la chapelle et nous rejoignons la mairie, cette fois ci avec le chariot, piloté avec brio par Cécile…

 

C’est dans la chaleureuse salle de réception, aux murs encore ornés de délicates réalisations, que nous partageons le vin d’honneur qui nous a été spécialement réservé…

Il se dégage en cette fin d’après midi une agréable sensation de travail bien fait, encourageant de nombreuses promesses pour de futures éditions…

 

Le rendez-vous de l’amitié…

 

Nous quittons la mairie pour nous retrouver chez nos amis Annie et Christian…

Prévu pour clôturer cette belle journée, nos hôtes nous accueillent dans leur grande maison pour partager une immense paella entre copains, parents et inconditionnels alliés…

Alors que certains refont le monde avec une simplicité déconcertante, d’autres, pas plus de trois, s’affèrent, à l’écart, autour d’un immense poêlon, délaissant momentanément les éditorialistes en herbe au profit de la recette précise et personnalisée de la « paella NaniChris »…

Même entre copains, il ne s’agit pas de se manquer…

Juste après le temps nécessaire de cuisson, l’heure est venue au respect quasi militaire des consignes de rassemblement de part et d’autre de la grande table…

La soirée se déroulera dans une ambiance inoubliable où chacun et chacune ira de ses souvenirs…

Moment privilégié que ce rendez-vous de l’amitié !...

Encore un qui, lui aussi, restera en bonne place dans l’album des Bomberos de Ganac…

 

A bientôt pour de nouvelles promesses à Trémoulet…

 

Gégé


Comments