« Je vous trouve très beaux…»

publié le 15 juin 2014 à 13:03 par Banda Bomberos de Ganac

Le tournoi de rugby organisé par les pompiers de Pamiers nous a donné l’occasion de découvrir notre nouvelle tenue de gala…

Nous rejoignons nos amis au stade de la Chataigneraie, lieu de prédilection pour des Castagné…

Le ciel est moutonneux et pour l’instant encore, nos belles Pyrénées se détachent parfaitement en toile de fond

La distribution du nouveau paquetage se fait sous le contrôle rigoureux de Karine qui maitrise son stock en parfaite commerçante, affectant la livrée aux uns et aux autres et grondant aussi, mais toujours avec le sourire, devant des oublis ou l’appel de tailles erronées…

Dorénavant nos musiciennes auront la même tunique que la nôtre et seront coiffées d’un calot bleu avec liseré rouge…

Après avoir testé entre pouce et index la qualité du tissu, on rentre vite dans les détails…

Evidemment de petites retouches seront à faire…

Des pinces ici, peut-être là aussi, bref de quoi justifier la coquetterie féminine…

Pour ma part, je pense qu’une fois les tailles serrées par des ceinturons entreprenants, nos musiciennes seront magnifiques…

Ainsi les efforts de notre présidente devraient être pleinement et unanimement récompensés.

Captivé par ces découvertes, par ces essayages commentés, j’en oublie naturellement de juger l’impact de cette tenue sur ma propre personne.

L’image que me renvoient les casques rutilants que Gérard nous a  préparés me laisse perplexe….

Il me semble que le reflet, très déformé, ne correspond pas à la réalité…

Je prends rapidement à témoin le pare-brise d’une voiture pour me faire une idée, cette fois çi incontestable, de mon individu…

« Ah je ris de me voir si beau dans ce miroir…

Réponds-moi, réponds-moii oiiii…viiiite !!!! »

Oh là là Gégé, Faust pas rêver !

 

Il est temps maintenant de savoir si notre ramage est aussi beau que notre plumage…

Malgré une saison qui tarde à se mettre en place, je note avec satisfaction beaucoup de soin et de précision dans notre prestation…

Avec ou sans partition tout passe sans écharde…

Notre chef semble satisfait et nous le témoigne par des encouragements constructifs…

Incontestablement, la rassurante Emilie et sa joie de vivre balisera nos sentiers musicaux durant tout l’été…

Les deux heures de musique sont passées à une vitesse supersonique.

Un casse croûte réparateur clôture cette sortie, excellente mise en bouche pour des rendez-vous plus significatifs…

A très bientôt sur de nouveaux chemins pour de nouvelles estives…

 

Gégé

 

Comments